visup19 - Copie.jpg
a25.jpg

Organisation

La troisième année est une année de spécialisation. Les élèves choisissent une voie de spécialisation alliant cours théoriques, séminaires et projets. Les élèves doivent participer à un groupe de travail, projet professionnel ou de recherche mené en petit groupe tout au long de l'année sous la direction d'un animateur, ou bien effectuer un stage à temps partiel École-entreprise. Ils peuvent également suivre en parallèle de leur troisième année l'un des masters recherche partenaires de l'ENSAE.

Chaque voie peut comporter plusieurs modules d'approfondissement. Les élèves choisissent l'un de ces modules. Modules et voies sont conçus pour proposer des séquences de cours cohérentes et orientées vers les métiers.  Au sein de chacun de ces parcours, un certain nombre de cours sont obligatoires, d'autres sont à choisir soit au sein de la voie et du module, soit parmi l'ensemble des cours de l'école.

L'organisation en voie est ainsi compatible avec l'organisation par les élèves de parcours personnalisés combinant les cours de différentes voies. À titre d'exemple combiner la voie Prévision et politiques économiques avec un bloc de cours en Finance de marché permet d'envisager une carrière en banque mêlant l'analyse conjoncturelle, la prévision et la gestion d'actifs.

Afin de permettre aux élèves d'effectuer un stage à temps partiel ou de suivre une double scolarité en master recherche ou à Sciences Po,  les lundis et jeudis sont libérés de cours à l'ENSAE.

Choisir sa voie de spécialisation

Sept voies de spécialisation existent en 3ème année. Chacune a été conçue pour proposer une séquence de cours de spécialisation cohérente, dans une perspective "métiers", et non "discipline". Chacun des métiers exercés par des ENSAE fera appel à des degrés divers à l'analyse économique et aux méthodes statistiques. Ces disciplines sont donc présentes au sein de chaque voie.

On pourrait toutefois, en schématisant à grands traits au risque de caricaturer, distinguer deux groupes:

- les voies relativement "intensives en économie (ou en sciences sociales)": Analyse des marchés et finance d'entreprise, Méthodes quantitatives et sciences sociales, Prévision et politiques économiques
- les voies relativement "intensives en mathématiques appliquées": Actuariat, Finance de marché, Gestion des risques, Statistique

Le premier élément à prendre en compte dans le choix d'une voie est de s'assurer que l'équilibre des cours en termes de grandes disiplines de l'école correspond bien à vos goûts.

Si vous êtes attiré(e) par les problématiques "macro" (les grands équilibres économiques, le chômage, la croissance, le développement, les politiques économiques) vous choisirez logiquement la voie Prévision et politiques économiques.

Si vous êtes attiré(e) par les problématiques "micro" (stratégies d'entreprises, analyses sectorielles (énergie, télécoms...), financement des entreprises, organisation de l'entreprise, régulation des marchés), vous choisirez logiquement la voie Analyse des marchés et finance d'entreprise.

Si vous appréciez la statistique ou l'économétrie appliquées à des domaines très variés des sciences sociales (politiques publiques, sociologie, marketing), vous choisirez la voie Méthodes quantitatives et sciences sociales, qui prépare en premier lieu à ces métiers de "chargé d'études".

Si vous aimez les statistiques, avec un goût plus prononcé pour les mathématiques appliquées que pour les sciences sociales, si vous recherchez un profil d'ingénieur statisticien dont les compétences méthodologiques peuvent s'employer dans virtuellement tous les secteurs de l'économie, il est logique de vous orienter vers la voie Statistique, dont le contenu méthodologique est le plus avancé et couvre le domaine le plus large de méthodes statistiques.

Si vous aimez les mathématiques appliquées et êtes attiré par les métiers d'experts à fort contenu en finance de marché, en banque ou en compagnie d'assurance, vous choisirez les voies Finance de marché, Gestion des risques ou Actuariat
 

 


Logo-Crest-s.jpg